CAP et carrières

Autres
Typography

Qu’il est difficile de dérouler une carrière au ministère… Sans même parler des règles du jeu, ce sont les bases de ces commissions qui sont à revoir. Aujourd’hui, la véritable problématique ne réside pas tant dans l’attribution des promotions, mais bien dans la faiblesse que constitue ce levier pour les fonctionnaires du MAA.

Rappelons que les CAP de carrière restent avant tout tributaires des taux promu-es/promouvables (disparates selon les catégories), souvent bien insuffisants.

Les plus durement touché-es sont les agents de catégorie C, notamment dans le cadre du plan de requalification 2015-2018.

cgt agri

Parmi les plus de 4000 agents en situation promouvable en SA, les promotions en CAP pour ces personnels se réduisent à peau de chagrin. Seulement 200 d’entre elles et eux pourront évoluer de C en B en quatre ans.

Et ce n’est pas le sinistre PPCR, vendu aux fonctionnaires comme un coup de pouce aux carrières, qui va les aider. En effet, plusieurs agents de catégorie C ont dû renoncer à leur promotion en raison d’une évolution de leur rémunération en B moins favorable qu’en restant en C (avec un effet négatif sur leur pension retraite).

Pour les autres catégories, c’est guère plus réjouissant, et les CAP ressemblent de plus en plus à un tirage du loto qu’à une instance de carrière… Sans revoir les ratios promu-es/promouvables, les carrières resteront le plus souvent au plancher.
 

Avec ces maigres moyens, les élu-es CGT Agri interviennent dans les CAP pour garantir la justice sociale dans les attributions des promotions. Tout d’abord collectivement (liste d’aptitude, tableaux d’avancement etc…) avec des critères identiques et transparents ; mais aussi individuellement (mobilités, recours, sanctions etc…) avec l’aval de l’agent.
 

Cela passe d’abord par une nécessité de revoir les modalités de fonctionnement de ces instances. A plusieurs reprises la CGT AGRI a interpellé le ministère :
 Pour lui faire part d’un nombre conséquent d’erreurs importantes concernant les données nominatives figurant sur les listes d’aptitude/tableaux d’avancement
 Pour clarifier la notion de « proposé structure » ou plutôt pour clarifier la notion de « structure » : combien d’agents, qui reçoivent pourtant un avis favorable de la part de leur notateur N+1 lors de l’entretien annuel d’évaluation, découvrent (ou pas) qu’ils n’ont pas été retenus par leur N+2 ou N+3 ou N+4 etc…

Il faut obtenir plus de transparence et de contrôle de cette instance, c’est pourquoi nous demandons que chaque agent puisse avoir un libre accès informatique aux informations concernant sa carrière et ainsi pouvoir faire corriger toute anomalie.
 

Enfin, rappelons que les CAP sont également les instances de recours, de discipline, et que les élu-es CGT Agri y siègent en « avocats » des agents.


Pour lire le calendrier prévisionnel complet au format PDF, veuillez cliquer sur ce lien

Pour consulter la liste de nos élus et vos contacts CGT-Agri, veuillez cliquer sur ce lien, veuillez cliquer sur ce lien