Quel avenir pour le ministère de l’agriculture. C’est la tourmente au MAA… Pas un seul de nos secteurs d’activité n’est épargné. L’enseignement affaibli, ayant conduit les personnels à la grève et aux actions depuis juin, les DDT menacées tant par les fusions des secrétariats généraux des DDI que par la révision de la gouvernance PAC,

Avenir du MAA : un ministre peu informé ? Lors de la rencontre CGT Agri / ministre de l’agriculture, nous n’avons pas voulu discuter à bâtons rompus sur de grandes généralités sociales et politiques, rappelons que Didier Guillaume est le ministre du gouvernement Macron/Philippe dont on connaît les desseins pour la fonction publique et le dédain pour ses agents.

C’est la période des soldes
A force de brader les droits des travailleur-euses, de baisser les prestations sociales, de déstocker les retraites, le président Macron n’a pas attendu janvier pour lancer les soldes sur nos vies ! Taxes, ISF, salaires, pouvoir d’achat, la justice fiscale et les inégalités sociales sont au coeur des colères qui secouent le pays depuis plusieurs semaines.

 

Rapport AP 2022, Polichinelle a dévoilé son secret
Beaucoup de suspense entretenu tout l’été autour de ce rapport « tant attendu ». D’abord reporté, puis sujet d’interprétations mystérieuses de nombreux-euses éditorialistes, pour n’y trouver qu’un babillage ultra libéral habituel dans la rhétorique macronienne, et des mesures sans surprise dans leur contenu. S’il fallait résumer en un mot l’essence du texte Economies ! Pas d’ambition dans ce programme, pas d’idées neuves, rien d’autre à l’horizon que l’amplification du saccage de la fonction publique et le statut de ses agents. En attendant la grève du 9 octobre…

En mars, on se mobilise pour les droits des femmes. Les progrès que nous avons obtenus, au fil des ans, en matière de droits des femmes, ne sont dus qu’à la mobilisation des féministes qui, par leurs actions, ont donné de la visibilité à l’indignité de la discrimination dont sont victimes les femmes.

Ministre de l’agriculture : un boulot précaire
Troisième ministre de la mandature Macron / Philippe, la politique agricole ne semble pas très simple à mener sous la macronie… Les enjeux, énormes, mériteraient pourtant un peu de stabilité.  Entre les retards de paiement sur la PAC 2014/2020, la préparation de la PAC 2021/2027, le recul du budget annoncé, les catastrophes sanitaires et 

L’été sera chaud !
Alors que la campagne 2015 n’est pas achevée, les incantations du Ministre sur la bonne avancée de la PAC 2018 dans la presse et auprès de la profession agricole relèvent-elles de l’aveuglement ? Elles sont assurément irresponsables, et mettent une pression sur les agents, pris à partie par des bénéficiaires à qui on a fait des promesses intenables.

Plus d'articles...