Grid List

Une minute de silence a été respectée en hommage à trois agents décédés. Déclaration liminaire des Organisations Syndicales. DECLARATION LIMINAIRE DE L’INTERSYNDICALE CAP DES SA DU 26 SEPTEMBRE 2019.

DÉCLARATION LIMINAIRE DE LA CGT AGRI. Compte-tenu de la disparition au 1er janvier 2020 des CAP, la CGT AGRI ne voit pas l’intérêt de faire une déclaration liminaire, dans laquelle nous poserions des questions pour lesquelles nous n’aurions pas de réponses.

La majorité des Français soit deux sur trois sont opposés à la réforme des retraites que prépare le gouvernement, et 93 % d’entre eux refusent la baisse de leur pension, chèrement gagnée tout au long de leur carrière professionnelle. 

L’arbitrage du 27 juin du premier ministre acte la décentralisation les aides non surfaciques : investissement, aide à l’installation des jeunes agriculteurs, aides au développement local - LEADER et la recentralisation les aides surfaciques du 2ème pilier : ICHN, Bio et MAEC liées à la surface.

Quel avenir pour le ministère de l’agriculture. C’est la tourmente au MAA… Pas un seul de nos secteurs d’activité n’est épargné. L’enseignement affaibli, ayant conduit les personnels à la grève et aux actions depuis juin, les DDT menacées tant par les fusions des secrétariats généraux des DDI que par la révision de la gouvernance PAC,

Mardi 25 juin poursuite de la mobilisation public-privé de l'enseignement agricole avec manifestation devant les centres de correction (ordre des photos) de Brettes Les Pin (72), Saint-Pouange (10), Lomme (59), Blois (41) et Romans (26). Des profs de lycées agricoles bloquent la correction de copies du bac.

Lundi 24 juin matin  les militant.e.s de l'intersyndicale Public - Privé de l'enseignement agricole sont mobilisés devant le centre de correction de Blanquefort.  La pression monte face aux blocages  gouvernement qui refuse d'entendre les revendications des personnels :

La CGT Agri a précisé le petit nombre d'agents en pôle sud-est. 230 correspondants locaux affichés par le ministère mais combien d'ETP? Le texte sera proposé au CT Grand Est le 20 juin. Pas d'opposition des OS..

Avenir du MAA : un ministre peu informé ? Lors de la rencontre CGT Agri / ministre de l’agriculture, nous n’avons pas voulu discuter à bâtons rompus sur de grandes généralités sociales et politiques, rappelons que Didier Guillaume est le ministre du gouvernement Macron/Philippe dont on connaît les desseins pour la fonction publique et le dédain pour ses agents.

En mars, on se mobilise pour les droits des femmes. Les progrès que nous avons obtenus, au fil des ans, en matière de droits des femmes, ne sont dus qu’à la mobilisation des féministes qui, par leurs actions, ont donné de la visibilité à l’indignité de la discrimination dont sont victimes les femmes.

C’est la période des soldes
A force de brader les droits des travailleur-euses, de baisser les prestations sociales, de déstocker les retraites, le président Macron n’a pas attendu janvier pour lancer les soldes sur nos vies ! Taxes, ISF, salaires, pouvoir d’achat, la justice fiscale et les inégalités sociales sont au coeur des colères qui secouent le pays depuis plusieurs semaines.

 

Ministre de l’agriculture : un boulot précaire
Troisième ministre de la mandature Macron / Philippe, la politique agricole ne semble pas très simple à mener sous la macronie… Les enjeux, énormes, mériteraient pourtant un peu de stabilité.  Entre les retards de paiement sur la PAC 2014/2020, la préparation de la PAC 2021/2027, le recul du budget annoncé, les catastrophes sanitaires et 

Rapport AP 2022, Polichinelle a dévoilé son secret
Beaucoup de suspense entretenu tout l’été autour de ce rapport « tant attendu ». D’abord reporté, puis sujet d’interprétations mystérieuses de nombreux-euses éditorialistes, pour n’y trouver qu’un babillage ultra libéral habituel dans la rhétorique macronienne, et des mesures sans surprise dans leur contenu. S’il fallait résumer en un mot l’essence du texte Economies ! Pas d’ambition dans ce programme, pas d’idées neuves, rien d’autre à l’horizon que l’amplification du saccage de la fonction publique et le statut de ses agents. En attendant la grève du 9 octobre…

Compte-rendu succinct de la réunion du Groupe de travail « suivi du plan pluriannuel en faveur de l'emploi et de l'insertion des travailleurs en situation de handicap ou d'inaptitude » Du 29 juin 2018. Les débats étaient à leur paroxysme du « Management » entre le Ministère et les organisations syndicales. La CGT-Agri a rappelé à l’administration qu’elle ne comprenait pas le sens du mot « Management » en administration publique, dont la définition sur Larousse.fr est la suivante :

L’été sera chaud !
Alors que la campagne 2015 n’est pas achevée, les incantations du Ministre sur la bonne avancée de la PAC 2018 dans la presse et auprès de la profession agricole relèvent-elles de l’aveuglement ? Elles sont assurément irresponsables, et mettent une pression sur les agents, pris à partie par des bénéficiaires à qui on a fait des promesses intenables.

Marche ou crève ? Marche ou grève ! Il en arrive de partout… le président ne sait plus où donner de la matraque. Pas un secteur d'activité n'est épargné par les réformes rétrogrades, pas une journée sans une nouvelle poche de résistance.

 

Ça bouge au mois de mars. Le service public est un choix de société. La CGT porte une conception du service public comme fondement d’une société démocratique et solidaire. Après le démantèlement des droits du travail dans le privé, la loi travail arrive dans le public : 

Nous vous adressons avec notre nouveau numéro de CoGiTons... nos voeux pour cette nouvelle année que nous souhaitons riche d’avancées sociales pour toutes et tous au sein de notre ministère. Que la solidarité et l’égalité prennent le pas sur l’individualisme et la méritocratie.

Les organisations syndicales des personnels et des lycéens font l’analyse que les réformes des lycées généraux et technologiques, de la voie professionnelle et du baccalauréat vont accroître les inégalités et la sélection entre élèves et établissements. Des remontées des académies, il se dégage une cartographie profondément inégalitaire de l’offre de formation. On peut ainsi évoquer de multiples situations où l’accès aux enseignements se restreint fortement. La liberté de choix laissée aux élèves et aux familles tant vantée par le ministre n’est qu’un leurre et fait courir le risque d’enfermer certains jeunes dans des impasses. Les choix de parcours sont étroitement corrélés aux choix que les élèves devront faire dans Parcoursup.

Pour l'enseignement agricole, Monsieur Le Ministre engagez des négociations !  Lundi 25 juin une vingtaine de militant.e.s du SNETAP-FSU, de la CGT Agri et de la CGT Région PACA se sont réunis dès 8h30 devant l'entrée du Lycée Agricole d'Aix Valabre pour mettre en place un barrage filtrant à destination des collègues convoqués au centre de correction des épreuves écrites du bac pro.

L'intersyndicale obtient des avancées. L'intersyndicale (Fo-enseignement agricole, SEA-UNSA et SNETAP-FSU) a rencontré lundi 18 juin Madame la conseillère auprès du ministre pour lui faire part de ses revendications sur la réforme du Bac Techno STAV. M. le DGER et Madame la sous-directrice des politiques d'éducation et de formations étaient également présents.

Hier s'est tenu le Conseil National de l'Enseignement Agricole (CNEA) qui avait pour point à l'ordre du jour la réforme de la voie générale dans l'enseignement agricole. L'Intersyndicale SEA-UNSA, FO-Enseignement Agricole, CGT-Agri, SNETAP-FSU a porté de nombreux amendements pour défendre et promouvoir la place de la filière générale dans nos établissements.

Les réformes du lycée, du bac et de la sélection à l’entrée à l’université n’en font qu’une : il s’agit d’une réforme globale visant à instaurer une ségrégation sociale et à transformer profondément le service public d’éducation dans le sens des directives ultralibérales de l’OCDE.

Depuis 6 ans, un vide juridique scandaleux était combattu par les Organisations Syndicales : les agents de l’enseignement technique agricole ne pouvaient saisir aucun CHSCT (Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail).

Mercredi 11 avril, le Directeur Régional de l'Agriculture et la cheffe du service régional de formation devaient rencontrer les représentants de l'intersyndicale Snetap FSU, Snerma FO, CGT-Agri au lycée agricole Pierre-Paul Riquet de Castelnaudary au sujet de la fermeture (annoncée le 28 mars dernier) du lycée agricole de Moissac.

Parce que nous refusons que les apprentis et les stagiaires soient considérés comme des pions à placer sur le marché du travail et de la chaire à patron.
Parce ce que l’accaparement par les organisations patronales des fonds de formation, fruits du salaire socialisé signe la fin de la solidarité au profit d’un système qui vise à déresponsabiliser les employeurs et renvoyer sur l’individu la responsabilité de son « employabilité », comme de sa santé, de sa retraite, de son assurance chômage.

Mais où sont passés nos végétaux ? Un paradoxe, le végétal cœur du métier est réduit au rang de simple support. A l'occasion de la rénovation du Bac Professionnel "Aménagements Paysagers" pour renforcer la place de l'Agro-Ecologie, le Ministère remet en chantier les évaluations des modules professionnels. Ainsi, l'épreuve E7 sur les pratiques professionnelles se concentrerait, dans le projet actuel, sur la réalisation du chantier, avec des travaux liés à l'aménagement végétal et aux infrastructures. Cette restructuration ferait disparaître l'évaluation spécifique de la reconnaissance des végétaux. En effet, l’approche capacitaire relègue la connaissance des végétaux au titre de savoirs dits «associés» qui ne sont pas destinés, à être évalués.

CAP : changement de cap ! Les CAP ont montré leur utilité dans les relations sociales. Par exemple, au ministère de l’agriculture, ce sont des dizaines d’élues mobilisé-es plusieurs fois par an afin de garantir une égalité de traitement entre les agents, faire respecter des règles communes indépendamment des services et des établissements employeurs, proposer des améliorations, et alerter l’administration sur des dysfonctionnements ou des situations sensibles.

CAP : changement de cap ! Les CAP ont montré leur utilité dans les relations sociales. Par exemple, au ministère de l’agriculture, ce sont des dizaines d’élues mobilisé-es plusieurs fois par an afin de garantir une égalité de traitement entre les agents, faire respecter des règles communes indépendamment des services et des établissements employeurs, proposer des améliorations, et alerter l’administration sur des dysfonctionnements ou des situations sensibles.

Un nouveau plan social « en marche ». La CAP des IAE s’est tenue le 28 et 29 mai 2019 sous la présidence du secrétaire général adjoint du Ministère en charge de l’Agriculture (MAA). Une première déclaration, commune à l’ensemble des syndicats représentés à la Cap, a d’abord été lue pour dénoncer le projet de loi de « transformation » de laonction publique, en cours de première lecture à l’Assemblée nationale, et notamment la disparition des CAP et le mépris porté par le gouvernement au dialogue social - que certains osent qualifier d’ « arbitraire syndical » !-

Déclaration liminaire COMMUNE. CAP : changement de cap ! Les CAP ont montré leur utilité dans les relations sociales. Par exemple, au ministère de l’agriculture, ce sont des dizaines d’élus mobilisés plusieurs fois par an afin de garantir une égalité de traitement entre les agents, faire respecter des règles communes indépendamment des services et des établissements employeurs, proposer des améliorations, et alerter l’administration sur des dysfonctionnements ou des situations sensibles.

Déclaration liminaire intersyndicale. CAP : changement de cap ! 

Les CAP ont montré leur utilité dans les relations sociales. Par exemple, au ministère de l’agriculture, ce sont des dizaines d’élues mobilisé-es plusieurs fois par an afin de garantir une égalité de traitement entre les agents, faire respecter des règles communes indépendamment des services et des établissements employeurs, proposer des améliorations, et alerter l’administration sur des dysfonctionnements ou des situations sensibles.

Le projet de "loi de transformation de la fonction publique" entend démanteler cette instance paritaire pour laisser place à une gestion dans la plus grande opacité, à des hiérarchies seules décisionnaires de l’avenir des agents et de leur carrière.

DECLARATION LIMINAIRE CONJOINTE DE LA CGT – SNETAP FSU. La CGT et le SNETAP FSU se sont engagés et continueront à se mobiliser contre la réforme de la fonction publique. Nous étions présents lors de la journée de mobilisation du 9 mai contre ce projet de loi dans l’unité syndicale.

L’ombre du RIFSEEP arrive, des avancées à l’ONF. Déclaration Liste Commune CGT – Solidaires - FSU. Cette fois nous y sommes. Le projet de loi de « transformation » de la fonction publique est sur la table et le gouvernement veut, une fois de plus, passer avec violence.

CALENDRIER PRÉVISIONNEL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES OU CONSULTATIVES PARITAIRES PRINTEMPS 2019

DÉCLARATION LIMINAIRE DE LA CGT AGRI. Monsieur le Président, Voilà ! Notre mandat de 4 ans se termine et nous tenions, avant toute chose, à remercier quelques personnes :

Acne infoIsotretinoin over the counter pills online Pills over the counterrxdoc.online Virtually all creams can be used at home retin a over the counter much cheaper than expensive analogues. The development of osteoporosis, prevents involution Premarin order