Grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissage

Typography

Idéologie en marche! La Reprise en main du système de la formation professionnelle par l’Etat au détriment des Organisations Syndicales de Salariés et Patronales et des conseils régionaux est le révélateur d’une idéologie qui pourrait se résumer par : Trouves ta formation sur ton Smartphone et traverses la rue pour trouver un boulot! En effet, la contre réforme vise à rendre les individus seul responsable de leur situation niant par ce fait les déterminants sociologiques, et renvoie aux oubliettes l’obligation de l’employeur en matière de formation d’adaptation et de maintien dans l’emploi.

Grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissageL’enseignement est désormais le siège d’une nouvelle doxa : la pédagogie par compétences. Cette approche, externe aux sciences de l’éducation, opère un compromis entre les attentes du patronat et celle de courants pédagogiques utilitaristes, recherchant exclusivement l'employabilité immédiate.

Grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle et de lapprentissage2

Le néolibéralisme n’entend pas supprimer l'État mais vise à renforcer sa compétence au seul profit des puissances financières. La noblesse néolibérale d'État formée de jeunes gens ambitieux, produits d'une hybridation de l'ENA et du privé développe les privilèges des hyper-riches, organise la casse des protections sociales et tente de réduire le contre-pouvoir des corps intermédiaires: presse; syndicats; élus. En effet, ils considèrent que l'entreprise est le seul modèle à adopter. : Les profits pour les uns

(93,4 milliards d’euros de profits pour le CAC 40 en 2017 et sans doute 100 milliards € en 2018) et la misère pour les autres le nombre de personnes pauvres a augmenté de 600 000 en dix ans, de 4,4 millions à 5 millions.

Ainsi, la création de France Compétences, institution nationale publique qui pourrait sembler rassurant ne l’est assurément pas ! De plus ses missions ressemblent fort à celle des agences qui sont des outils de destruction du service public de la santé comme de la recherche.Pour être accepté par la population cette vision du monde injuste et inégalitaire nécessite une stratégie, des tactiques, des outils, un discours qui prétend qu’il n’y a pas d’autres alternatives, que la concurrence, la performance, l’excellence, l’entrepreneuriat sont les seules voies de progrès !