Non à cette fausse autonomie, porteuse d’inégalités sociales, territoriales et de tensions dans les lycées !

Typography

Après l’annonce des restrictions budgétaires et de suppression d’emplois, le Ministère a (enfin!) dévoilé son plan pour les mettre en application.

Comme les (contre-)réformes du bac général et du bac technologique ne suffisaient pas à réduire le nombre d’heures d’enseignement, le Ministre Guillaume décide :

• d’autoriser le non-respect des seuils de dédoublement qu’il a pris soin d’augmenter simultanément !
• Et de faire porter la gestion de la pénurie sur les directions locales, en maquillant la mesure sous le doux terme d’autonomie !

Non à cette fausse autonomie_9avril2019

 

 

Non à cette fausse autonomie,
porteuse d’inégalités sociales, territoriales
et de tensions dans les lycées !

Alors que ces mesures (contre-réformes du STAV et du Bac général, suppression des seuils, baisse des dotations horaires) vont dégrader les conditions d’étude, le Ministre, champion de l’injonction contradictoire, demande aux équipes de recruter plus d’élèves !

Contre les « bobards » du gouvernement, les personnels revendiquent une autre réforme du bac STAV (affectation des heures de pluri aux disciplines, valorisation des 5 semaines de stage en milieu professionnel, évaluation, etc.) , une autre réforme de la filière générale, le maintien de seuils impératifs et un collectif budgétaire afin d’augmenter les moyens de l’enseignement agricole public.

Tou.tes ensemble devant l’amphi de l’ENSFEA
dès 13h le mardi 9 avril 2019

à l’ouverture de la session de lancement du nouveau bac STAV
pour les établissements des régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.