Motion de soutien de la CGT Agri au peuple Vénézuélien

Typography

La CGT Agri suit avec beaucoup d’inquiétude la situation du VENEZUELA qui se dégrade davantage jour après jour par les effets néfastes de la guerre économique et les actions de sabotage à l'intérieur du pays. C’est la chronique d’une guerre annoncée.

La CGT Agri condamne la reconnaissance par Emmanuel Macron de M GUAIDO comme président autoproclamé, lui-même illégitime de par sa politique répressive et violente contre son propre peuple. Cette reconnaissance apparaît comme un suivisme dangereux de la politique belliqueuse de M TRUMP. Cette position est une véritable et inadmissible ingérence dans les affaires internes du Venezuela.

La CGT Agri prône une politique respectueuse des mécanismes démocratiques et appelle le gouvernement français au respect de l’autodétermination du peuple vénézuélien et de la décision de l’ONU.

Malheureusement la CGT Agri connaît assez bien ce processus de destitution des présidents, légalement élus en Amérique latine ces dernières années, mais dont la politique ne convenait pas aux intérêts des USA. Ces coups d’état dits « institutionnels » leur permettent de reprendre la main sur l’économie et la spoliation des richesses des peuples latino-américains.

M TRUMP continue à affirmer que toutes les options sont viables, y compris une intervention militaire pouvant déboucher sur une guerre civile. Tous ces gouvernements « démocratiques » qui suivent M TRUMP sont-ils prêts à assumer la responsabilité du bain de sang annoncé ?

La CGT Agri considère que nous devons tout faire pour préserver la paix en exigeant le respect du droit international et la levée du blocus imposé au VENEZUELA.

Pour la CGT AGRI

 

Les Secrétaires Généraux

secraiters