CAP des Secrétaires Administratifs du 27 septembre 2018

Typography

DÉCLARATION LIMINAIRE

Madame la Présidente,

Le mardi 9 octobre 2018 nous appelons à une journée de mobilisation pour défendre la fonction publique et le service public (mission, emplois, salaires, conditions de travail...), nous appelons les agent-es à participer selon diverses modalités pour le réussir : grève, rassemblement, manifestation, assemblée générale du personnel.

Nous poursuivons notre engagement dans un cadre le plus unitaire pour construire et porter des choix alternatifs avec les salarié.es, les retraités et les jeunes.

Nous restons particulièrement engagés pour la fonction publique et ses agent-es convaincus que les services publics ont un rôle primordial à jouer pour une société plus juste et plus égalitaire, et que les améliorations des conditions de travail et de rémunérations du personnel sont indispensables.

Construisons un rapport de force pour imposer le progrès social !

Comité Action Publique 2022

Le rapport CAP 2022 aligne 22 propositions destinées à "transformer le service publique". Ces propositions s'inscrivent parfaitement dans la logique de liquidation du service publique qui guide l'action du gouvernement depuis de début du mandat d'Emmanuel Macron.

En fait d'amélioration, l'objectif est avant tout budgétaire. Il s'agit de pouvoir financer les cadeaux fiscaux et les allègements de cotisations offerts au patronat.

Concernant la réduction des compétences des CAP, les propos de l'administration visant à nous rassurer notamment sur le délai de mise en place d'une réforme visant la suppression du paritarisme ne nous rassure pas du tout !

Cette mesure conduirait à l’arbitraire, à l’opacité des décisions, à l’accentuation de l’iniquité de traitement, au non-respect des règles de priorité.

Une telle évolution va à l'encontre des collectifs de travail.

Nous rapperons notre attachement aux CAP nationale pour un traitement égalitaire et équitable des agents.

Nous n’accepterons pas la suppression du paritarisme et la réduction du dialogue social.

Promotion des adjoints administratifs

Sur les 3379 agent-es promouvables, seulement 762 sont proposés par les directions et finalement seuls

77 agent-es seront promu-es. Cela est insuffisant et inique.

Un grand nombre d’adjoints administratifs de catégorie C exercent des missions dévolues aux corps de catégorie B mais aussi de catégorie A.

Ce nombre de promotion ne permet pas une véritable évolution de carrière pour cette catégorie.

Nous demandons la mise en place d'un vrai plan de déprécarisation de C en B et de B en A.

Si à cela on ajoute les effets pervers du PPCR avec un goulot d’étranglement du 2ème grade et toutes les conséquences sur les rémunérations. Nous dénonçons une nouvelle foi les inventions de carrières qui ne sont pas au bénéfice des agents.

Alors c’est une véritable précarisation de toute la catégorie C qui s’accentue gravement.

ZUS

Nous n'avons pas eu un vrai bilan de l’application du décret ZUS au MAA, nombre de demandes, catégories de personnel, montants, calendrier de traitement des dossiers, suite des recours…

Lors de la présentation du budget par le ministre, il est fait état de crédits 2018 prévus pour cette mesure, qu’en est-il exactement ?

Nous tenons à remercier le personnel des bureaux de gestion du SRH pour son efficacité et sa compétence.

Cliquer ici pour télécharger compte rendu complet.